BIO

Ahmed Djamil Ghouli alias DJAM, est un auteur, compositeur et interprète de musique actuelle algérienne. Né en 1985 à Alger (Algérie), il fait ses premiers pas dans la musique à 14 ans, inspiré par sa maman, passionnée de musique citadine algéroise. Elle l’encourage à intégrer une école de musique classique arabo-andalouse. En 2004, à l’occasion d’un tremplin musical organisé dans son université, il improvise quelques standards gnawa et une composition qui ne passent pas inaperçus. Ce déclic l’amène à fonder son groupe, quelques temps plus tard : Djmawi Africa.

Le groupe connaît rapidement un vif succès auprès d’une jeunesse appréciant particulièrement le charisme et la générosité du lead vocal, Djamil. Un lien fort, le liera à son public durant toutes ces années. En 2007, “Mama”, l’album des Djmawi Africa est enregistré à Canal 93 en région parisienne. N° 1 des ventes pendant 2 ans en Algérie, l’opus permet une reconnaissance médiatique considérable.

S’en suit une tournée mémorable à travers l’Algérie à la rencontre de plusieurs dizaines de milliers de personnes qui constituent ce public fidèle et mélomane que Djamil aime à retrouver sur les réseaux sociaux. A l’international, les expériences sont tout aussi gratifiantes: Burkina Faso, Egypte, Inde, Mali, Sénégal, Brésil, France, Canada, Zanzibar, Cameroun, Italie, Maroc, Tunisie, Soudan, Croatie etc.

En 2010, la sortie du DVD/Album Echfa est le résultat de la collaboration de Djmawi Africa avec plusieurs musiciens des quatre coins du monde, auquel s’ajoute un documentaire retraçant le parcours du groupe et une captation LIVE de la dernière date de la tournée à Alger.

Des rêves plein la tête, Djamil explore plusieurs univers musicaux, et particulièrement le son africain dont il se nourrit avec gourmandise. Cette fusion se concrétise par la sortie, en 2013, du deuxième album des Djmawi Africa, écrit, composé et arrangé en grande partie par Djamil : “Avancez l’arrière”. Résolument engagé à dénoncer les maux sociaux qui entravent la jeunesse algérienne, il fait de “Bezzaf”, “H’chiche ou pois chiche” et “Dellali” des titres repris en chœur par la foule à chaque représentation.

Dans la foulée, Djamil s’essaie au cinéma avec une participation dans le film “Les terrasses” de Merzak Allouache. Il aura également le rôle principal d’une sitcom “DAR BOB” qui fera le buzz pendant deux saisons.

Installé en France depuis 2015, Djamil suit des études en musicologie a l’université de Paris VIII. Il met un terme à sa participation à l’aventure Djmawi Africa pour se consacrer pleinement à son projet solo : DJAM. Il a constitué autour de lui une nouvelle équipe de musiciens talentueux qui partagent avec lui le groove auquel il aspire. Il travaille actuellement à la finalisation de l’album très marqué par les influences africaines et reggae qui lui sont chers.

ENGLISH
ESPAÑOL